Que prépare Renault avec sa future Alpine électrique ?

Publié le

Renault Alpine électrique

Symbole de la Renaulution annoncée par la marque éponyme début 2021, Alpine est en train de penser les voitures électriques de demain. Retour sur les annonces faites par les deux marques et sur les modèles déjà confirmés.

Une nouvelle identité combinant montée en gamme, modèles sportifs et respect de l’environnement

À l’heure actuelle, Alpine change d’image pour devenir la branche du groupe Renault entièrement dédiée à l’électrique. Toutefois, cette nouvelle image est accompagnée d’une montée en gamme. La marque a deux fils conducteurs : se concentrer sur l’Avant-Garde tout en conservant son esprit sportif. L’innovation est désormais le point névralgique des concepteurs Alpine.

Pour se faire, Renault a rappelé que la marque s’inspirera de ses modèles de compétition pour créer les voitures électriques de demain. Dans le cadre du plan annoncé par Renault, Alpine aura d’ailleurs un rôle déterminant dans les années à venir dans le sport automobile. Une implication en Formule 1 ainsi que pour l’épreuve des 24 heures du Mans a déjà été annoncée. Mais la marque ne renonce cependant pas à ce qui a fait la renommée de son usine basée à Dieppe : un savoir-faire reconnu et un respect des techniques artisanales.

3 modèles électriques déjà en cours de conception

Loin de se contenter d’un seul véhicule électrique, Alpine travaille actuellement sur 3 projets distincts. Le premier paraît taillé pour la ville, car il s’agit d’une voiture compacte sportive. Les premières informations dévoilées évoquent un dérivé du prototype de Renault 5. Un SUV est également annoncé dans le futur catalogue d’Alpine. Mais le projet le plus palpitant annoncé est une sportive développée en partenariat avec le constructeur Lotus. Avec cette diversité dans les modèles, Alpine cherche à conquérir un large public en imaginant un modèle pour chacun. Les 3 véhicules devraient voir le jour d’ici à l’horizon 2025.