La passion de l’automobile existe-t-elle toujours ?

Publié le

1885. C’est en cette année que la première voiture de l’histoire voit le jour : le Tricycle Benz 1. L’engouement était de mise. La ferveur aussi. Rapidement, la voiture ouvre de nouveaux horizons, excite l’imagination, enthousiasme les foules. Aujourd’hui, 135 ans plus tard, cette passion s’est-elle émoussée ?

La voiture : une histoire d’amour qui dure

N’y allons pas par quatre chemins : oui, la voiture passionne toujours !

Les collectionneurs de modèles rapides, récents ou plus anciens sont toujours aussi enthousiastes. L’intérêt continue de grandir pour les musées consacrés à l’automobile. Les amateurs se pressent avec autant d’admiration pour leurs bolides exposés dans les salons ou les festivals. Et puis les rallyes ou les courses automobile attirent constamment les foules. Le nombre est là pour nous convaincre aisément : la passion de l’automobile est toujours bien présente aujourd’hui.

D’où vient cette passion pour l’automobile ?

Il y a sûrement plusieurs raisons à cet engouement.

La liberté déjà : « Quelle merveille ! On part quand on veut. On s’arrête où l’on veut  » écrivait Octave Mirabeau, journaliste français, en 1907. Cette citation a plus d’un siècle. Mais elle est toujours vraie maintenant : la voiture est symbole d’indépendance, d’autonomie et de liberté.

L’innovation ensuite : les designers talentueux et les ingénieurs automobiles nous surprennent en permanence. Les progrès de la voiture sont constants. Bien sûr, les amoureux des vieilles voitures continueront à chérir les anciens modèles. Mais ceux qui aiment la nouveauté seront également comblés.

L’élégance aussi : une voiture n’est pas qu’un mode de déplacement. Certains l’érigent même en véritable œuvre d’art. Une belle voiture attire l’œil. Mais ce ne sont pas seulement ses courbes qui intéressent. C’est aussi un son, un toucher, une sensation.

L’amusement est également une raison de cette passion. La conduite rime avec plaisir. Sillonner les routes, appréhender les virages, accélérer dans les lignes droites… Tout cela procure du plaisir que l’on n’a pas envie d’abandonner.

Enfin, l’expression de soi : chaque personnalité a son automobile. Et chaque automobile a sa personnalité. Sans doute qu’un véhicule reflète une part de nous. Et notre passion se ressent dans notre voiture…