Et si la voiture la plus performante du monde était électrique ?

Publié le

Tesla

Alors que la transition énergétique dans le monde automobile s’accélère, nous assistons à l’émergence de technologies de pointe toujours plus spectaculaires.

Une longueur d’avance au démarrage

Les voitures électriques sont plus efficaces en accélération que leurs cousines à moteur thermique. Cela vient du fait que l’évolution de la puissance d’un moteur électrique n’est pas du tout la même, le couple (la force) maximale est présent dès le premier tour et ne fait que décroître par la suite (la puissance maxi arrive très vite et décroît lentement). C’est ainsi que certains bolides électriques, comme la Rimac C-Two parviennent à des accélérations incroyables et peuvent ainsi franchir le 0 à 100 km/h en seulement 1,8 secondes ! Pour se donner un ordre d’idées, la voiture la plus rapide du monde, Bugatti Veron 16.4, atteint les 100 km/h en 2,5 secondes…

Tesla, un génie aux ambitions insatiables

Depuis quelques années, la marque Tesla, fondée en 2003 et aujourd’hui dirigée par Elon Musk, chamboule le paysage automobile, avec ses véhicules venus du futur. Avec son design intérieur digne d’un vaisseau spatial, la Tesla model S PLAID déploie une autonomie de 628 kilomètres, et une vitesse maximale de 322 km/h.

Outre les innovations de conduite autonome et de sécurité, comme les capteurs à ultrasons détectant les risques de collision, la Tesla model S PLAID fait rougir tout le marché de l’auto électrique, en se rechargeant intégralement en 15 minutes sur les Superchargeurs.

La conquête de la route et du marché

La course aux records entre les voitures thermiques et électriques ne fait aucun cadeau aux ingénieurs les plus talentueux de la planète. Chaque nouvelle prouesse est rapidement égalée ou vaincue, et doit être améliorée pour aller toujours plus vite, toujours plus loin.

Le dernier record de vitesse en date est détenu par la V8 à double turbo Tuatara, avec une pointe enregistrée à 532 km/h. Cependant, les voitures électriques risquent fort de bientôt la doubler, notamment la Tesla Roadster, qui affiche une vitesse maximale provisoire de plus de 400 km/h. Autre point majeur pour l’hypercar d’Elon Musk : la Tesla Roadster est disponible à partir de « seulement » 215 000 euros, foudroyant ainsi les espoirs de la Tuatara de conquérir le grand public, alors que celle-ci est vendue au prix minimum d’1,3 million d’euros.

Avec ses innovations toujours plus ambitieuses, Elon Musk trace sa route à la vitesse d’une comète, et peut apprécier les efforts des concurrents dans ses rétroviseurs à rabattement automatique.