Automobile, comment faire de sa passion un métier ?

Publié le

Bien que la tendance actuelle dans les pays développés soit à un durcissement des règles en la matière, avec des normes techniques, taxes et code de la route de plus en plus contraignants, l’automobile fait toujours rêver jeunes et moins jeunes, hommes comme femmes… à tel point qu’il est plus que jamais permis d’en faire son métier.

Un secteur en pleine mutation

Si l’on vend moins de véhicules de tourisme et qu’on cherche à les faire sortir des grands centres urbains depuis quelques années, il faut malgré tout encore les assembler. Ces tâches de production, fortement automatisées, nécessitent la présence d’opérateurs humains, par exemple pour le contrôle qualité. Le bagage initial demandé pour ces postes est généralement faible.

Avant cela il faut concevoir le produit selon un cahier des charges très strict, en fonction des contraintes de style, matériaux et technologies à utiliser. Les constructeurs cherchent des profils ingénieurs, alors que l’émergence du mode de déplacement électrique bouleverse la donne.

Les commerciaux dans l’âme s’orienteront vers la vente en concessions, la location voire les salles d’enchères, alors que les activités en magasin requièrent à côté des missions de préparation et personnalisation. C’est-à-dire nettoyage du véhicule, vérification des équipements ou encore pose d’accessoires selon options choisies, avant remise au client.

Des besoins pour toutes les envies

Un gestionnaire optera pour le poste de réceptionnaire-magasinier, où il faudra veiller au stock et bon approvisionnement de l’atelier en pièces détachées !

Dans le même ordre d’idées, bien que les accidents soient en baisse et de moindre gravité, les garages cherchent toujours des carrossiers-peintres.

L’expertise automobile, où les professionnels sont amenés à travailler pour des compagnies d’assurance, est une voie à part.

Enfin les pédagogues ayant à cœur de transmettre leur savoir aux autres choisiront l’enseignement, telle la mécanique en lycée professionnel, ou en auto-école, pour les moniteurs de conduite !